C’est un volcan qui feint le sommeil, bien rangé dans sa montagne. Tapi.

Il attend son heure.

Soudain il plisse les flancs, soulève ses jupes cendrées, explose sa géographie et se fait tranquillement une ligne de lave.

Puis il regagne son antre, non sans avoir derrière lui remodelé le paysage, pétrifié la végétation, incrusté le mouvement.

Terre immobile, incandescente encore, offerte.

Du magma dont la fusion s’apaise peu à peu, émergent stèles et fragments. Alors le regard peut déchiffrer, ciselées dans la matière, les traces d’une écriture disparue.

Tandis que dans l’ombre, le feu couve toujours.

                                                               Th

 

 

 

Mati_re_premi_re_60x80

 

 

 

 

La_Vague_40x50

Mati_re_2_d_tail